Oboe

Arrignon Daniel

Hautbois Marigaux

Arrignon Daniel

Daniel Arrignon, natif de Vendée, commence l’étude du hautbois dès l’âge de 9 ans. En 1971 il entre au Conservatoire de Paris dans la classe de Pierre Pierlot. C’est la première étape très importante de sa vie musicale. De cette rencontre naîtra une culture plus qu’approfondie et une amitié jamais démentie. Un premier prix à l’unanimité lui est décerné en 1975 et la même récompense l’année suivante dans la classe de musique de chambre de Christian Lardé. C’est d’ailleurs cette même année qu’il sera nommé professeur au C.N.R de Rouen.

Simultanément, il devient le soliste de l’Orchestre Pasdeloup, puis Pierre Boulez le prend comme soliste de l’Ensemble intercontemporain où il restera trois ans. Il en tire une expérience très enrichissante au contact d’un tel homme. L’appréhension des oeuvres contemporaines élargit encore ses connaissances sur les multiples possibilités du hautbois. Il travaille avec des compositeurs « chefs de file » de notre époque tels que Stockhausen, Bério… Il joue également des oeuvres importantes de Ligeti, Carter, Amy.

En 1979, il devient le Hautbois solo de l’Ensemble Orchestral de Paris.

Ces activités d’enregistrement viennent compléter ses activité : le Concerto pour hautbois et trompette d’Albinoni avec M. André et l’Academy of st Martin in the fields, le concerto pour violon et hautbois de Bach avec l’Ensemble instrumental de France, de la musique baroque essentiellement avec l’Ensemble Orchestral de Paris.

Sa carrière de soliste l’amène à jouer principalement en Europe mais il ira jusqu’à Séoul pour dispenser comme il l’avait déjà fait à Albi, puis à Vannes et à Castres, des cours lors d’académies d’été.